Florence Servan-Schreiber nous ouvre les portes de la psychologie positive.
Fidèle à sa nature espiègle, Florence Servan-Schreiber est toujours escortée de petits jouets et montres haut en couleur. Parmi ses autres passions, la psychologie positive, qui a fait d’elle la professeure de bonheur que nous connaissons. La cuisine, aussi, pour la sensation de contrôle et la créativité. Le yoga, pour le lâcher-prise.

Par Emilie Drugreon

301015-Yoga-Journal-Page 1

 

 

 

 

Interview de Florence Servan-Schreiber

 

 

 

 

 

Publié le 2 novembre 2015

Étiquettes : , , , , ,

A lire aussi

Comment rester positif·ve quand tout s’effondre ?

Peur de la maladie, de la mort, du chômage : comment garder l’espoir quand tout semble sans issue ? ...

A l’école de la vie

Grosse semaine d’apprentissage. Attaquée Mercredi à Londres par une session au School of life. Etablissement de développement de soi ...

Frisson

C’est un email reçu tout à l’heure qui m’en a procuré la sensation. Il n’était ni amoureux, sexuel, ou ...

Commenter